GORIOUX (SCEA)

Viande de porc, charcuterie

GORIOUX (SCEA)2017-09-28T16:44:45+00:00

Project Description

Christophe Gorioux
  • SCEA GORIOUX
     Christophe GORIOUX, Laurent LUCA

  • La Folie, 17700 Vouhé

  • 06 09 72 00 08

  • 37 Km de Panier de Nos Campagnes

  • Viande de porc, charcuterie

SCEA Gorioux est un élevage de porc situé à Vouhé. C’est une exploitation de 140 hectares de cultures (blé tendre, blé dur, orge brassicole, colza, maïs, tournesol).
Ces cultures sont produites sur des terres de type argilo calcaire. Des bâtiments, d’une superficie de 1700 m2, sont utilisés pour l’élevage de porc.
Sur cette ferme travaillent 2 exploitants : Christophe Gorioux pour la partie élevage et Laurent Luca pour la transformation.
7 salariés (6 salariés travaillent dans le laboratoire et 1 salarié sur l’élevage) et deux apprentis travaillent sur cette exploitation.

Interview de Christophe Gorioux

La production de porcs

C’est un élevage de porc de races croisées Large White/Landrace pour les femelles, et Piétrain pour les mâles. Cette exploitation élève environ 4000 porcs à l’année dont 1700 pour les magasins de producteurs.
Pour la conduite de l’élevage, SCEA Gorioux est en lien avec l’éleveur naisseur. Les porcelets arrivent après sevrage sur son site à l’âge de 4 semaines et pèsent 8Kg.
Les animaux sont élevés à l’intérieur des bâtiments. Le sol de ces bâtiments est constitué d’un sol ajouré nommé caillebotis qui permet d’évacuer les déjections des animaux dans des fosses situées dans la partie basse de ces bâtiments.
Ces déjections sont épandues sur les cultures, pour une fumure naturelle.
Un vide sanitaire d’une semaine est fait entre deux lots pour la désinfection et le nettoyage des parcs où sont élevés les animaux.

L’alimentation des porcs est constituée de céréales (blé, maïs, orges) et de tourteau* de colza garanti sans OGM, mais aussi de lacto sérum (« petit lait »), avec apport d’huile de lin (riche en oméga 3). (*Le tourteau correspond au résidu de la graine une fois qu’elle a été pressée pour donner de l’huile)

La ration, par jour, pour chaque porc est de 2,4 à 2,6Kg.

La transformation des porcs

A la fin de l’engraissement, les porcs sont abattus à l’abattoir de Celles sur Belle (79) à l’âge de 6 mois, ils pèsent environ 100Kg de carcasse. Chaque semaine, 10 porcs sont commercialisés dans votre magasin.

Après abattage, la carcasse retourne dans l’atelier de transformation de l’exploitant (à Cabariot), en respectant la chaîne du froid.
La découpe et la cuisson sont faites par l’éleveur et son équipe de bouchers, charcutiers afin d’avoir une totale maîtrise de la qualité des produits transformés et de pouvoir en garantir la traçabilité.

+ La viande fraîche de porc : Les morceaux destinés à la boucherie sont mis sous vide avec une DLC* de 12 jours.

+ Les produits de charcuterie : Les morceaux sont destinés à entrer dans un procédé de fabrication pour faire la charcuterie. Plusieurs procédés de fabrication et de conservation existent comme par exemple la cuisson (jambon cuit, terrines, pâtés), le salage (poitrine, jambonneau, palette demi-sel) et le séchage (saucissons, chorizo et noix de jambon). Ces produits sont mis sous vide avec une DLC de 20 jours pour la cuisson et le salage et de 2 mois pour les produits séchés.

*Date limite de consommation

tempus pulvinar luctus risus sit elementum accumsan